Jacques !

jacques1Quand la nouvelle collection de patrons République du Chiffon est sortie, j’ai immédiatement flashé sur Jacques. Il a tout bon : déjà, c’est un pantalon, premier bon point ! Et surtout, il est à la fois simple, facile à porter, mais pas comme les autres, et ça, j’aime ! J’ai craqué pour sa ceinture  et ses petits boutons qui rappellent un col de chemise…

J’ai doublement craqué puisque je n’avais jamais cousu de pantalon et que ça me trottait dans la tête depuis longtemps ! Donc aussitôt vu, aussitôt commandé…

jacques 2

Je vais profiter de cet article pour faire un vrai retour détaillé sur ce patron, les plus, les moins…

C’était mon premier patron République du Chiffon, alors j’avais un peu la pression (aucun idée de la façon dont ils taillent, assez peu d’explications, peu de schémas…). Déjà j’ai adoré le packaging un peu rétro ! La planche est assez agréable à décalquer car chaque taille est d’une couleur différente.

Pour le tissu, j’ai choisi une gabardine bleu nuit de chez Cousette, et j’en suis ravie, j’obtiens exactement le rendu que je voulais pour mon Jacques car le tissu se tient bien. La ceinture ne rebique pas, youhou !

jacues6

Commençons par les points positifs du patron !

Déjà, et c’est le plus important, la couture de Jacques a été un vrai, vrai plaisir. J’ai adoré réaliser tous ses petits détails (première poche passepoilée notamment !), ses plis, sa ceinture…(Presque toutes) les pièces correspondent bien (la ceinture s’est emboîtée au millimètre près avec le pantalon), et surtout, la coupe est vraiment nickel pour moi (pas de plis disgracieux à l’enfourchure ou aux fesses…). J’ai coupé la taille 38, et il est parfait (je fais un 38, qui tend vers le 40 au niveau des hanches, donc je l’avoue, j’ai eu peur jusqu’au dernier essayage qu’il soit trop petit !).

J’ai fait quelques petites modifications : je n’ai pas mis 3 boutons, mais un seul apparent et 3 pressions qui ne se voient pas (sauf quand on y met un coup de fer grrr!). J’ai rallongé les jambes de 25 cm car j’aime que les pantalons de ce style ne dévoilent que les chevilles, et surtout je mesure 1m77.

D’habitude, je n’aime pas coudre deux fois la même chose, mais la c’est sûr que Jacques aura un petit frère, il me reste juste à trouver le tissu…

Maintenant, les points un peu plus négatifs (pas pour critiquer mais plutôt pour aider celles qui voudraient se lancer !).

Dans l’ensemble, je trouve que les explications de montage manquent cruellement de schémas…heureusement que j’ai déjà réalisé des braguettes car sinon je me serai arrachée les cheveux ! J’ai d’ailleurs l’impression qu’il faut rallonger la pièce n°13 (le sous-pont) d’environ 2cm, sinon il est vraiment plus court que le « pont inclus ».

Mais surtout, quel dommage qu’il n’y ai aucune explication ni schéma pour réaliser la poche passepoilée !!

J’ai utilisé un tutoriel de Threads and Needles qui est super bien fait. Je ne sais pas si celles qui ont déjà réalisé Jacques ont eu le même problème que moi, mais j’ai du recouper mes pièces de passepoil pour qu’elles soient plus longues (est-ce qu’il faut rajouter des marges de couture ? sur le patron il est indiqué que non…).

Au final, Jacques est un patron qui vaut l’investissement, sa coupe est impeccable, Géraldine de RDC semble vraiment avoir le talent de proposer des modèles bien coupés ! Mais je reste un peu sur ma faim quant aux explications…j’ai tendance à attendre d’un patron qu’il me délivre quelques conseils, astuces, techniques que je ne connais pas, et j’aurai aimé trouver ça chez Rdc…Mais j’ai bien envie de le refaire et ça, c’est le principal !

Petit bilan « wearbility project » :

Dressing : 5/5

Je l’ai choisi en bleu marine car j’adoooore cette couleur, qui va avec presque toutes mes chaussures…c’est sûr, je vais le porter et il va aller avec beaucoup de mes vêtements.

Confort : 5/5

La ceinture tombe pile poil, le tissu est agréable…certes, la taille est basse, mais dans le dos ça ne baille pas donc ça ne me pose pas de problème.

Style : 5/5

Typiquement le genre de pantalons que j’aime, un peu chic sans trop en faire, une bonne alternative au bon vieux jeans !

Prix : 15€ pour le patron, 32€ de tissu (2,50 mètres commandés), environ 1€ pour le bouton et les pressions soit un total de 48€.

 

 

 

 

 

 

Marinière addict (et copieuse en prime !)

mariniere_4 marinière1 mariniere2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Seulement à plus de 100€, j’ai évidemment pensé à la copier ! (je pense même que beaucoup de couturières ici présentes ont du avoir la même idée :D ). Sauf que trouver du tissu marinière de bonne qualité et 100% coton, ce n’est pas si facile que ça !

J’ai finalement trouvé mon bonheur sur le site Un chat sur un fil après des mois (oui des mois!) de recherche…ni une ni deux je l’ai commandé et il est vraiment beau !

Alors au final, je n’ai pas cousu de robe, mais une marinière simple. Il faut parfois se rendre à l’évidence, j’ai du mal à quitter mes pantalons et les robes que je couds se retrouvent souvent bien au chaud dans mon placard…

Je n’aimais pas vraiment le lien en gros grain de la version originale de Petit Bateau, donc j’ai utilisé de la popeline de coton pour faire le noeud. Je suis partie du patron Courcelles qui fait une bonne base pour tous types de hauts. L’ouverture dans le dos a vraiment été coupée au feeling avec la photo Petit Bateau sous les yeux !

 

 

Je vous fait un petit bilan « wearability project » ?

Dressing : 5/5

J’aime vraiment beaucoup, beaucoup les marinières et celle ci va avec mes jeans, je l’ai déjà portée 4 ou 5 fois, donc c’est un carton plein !

Confort : 4/5

Le tissu est confortable, la coupe aussi même si j’aurai dû faire une encolure légèrement plus grande devant, je la sens un peu au niveau du cou.

Prix : 1 mètre de jersey à 9€, et un peu de popeline…pas cher en somme !

Cost per wear : portée 4 ou 5 fois soit 2€…tout bon !

Ouvrez l’oeil, un petit Jacques s’est glissé sur les photos…à suivre !